FANDOM


Les Nains sont spirituellement assez proches des autres races dans le sens où ils partagent la croyance dans le panthéon des cinq Dieux Majeurs.


Les Cinq et les Demi-dieuxModifier

Plus particulièrement chez la race des montagnes, chaque puissance divine représente ce qu’ils appellent une Grande Force de leur monde. Ainsi, Briessa représente la Force du Temps, Mogar la Force Physique, Néra la Force de Création, Arca la Force d’Amour et d’Association et Tari la Force d’Annihilation et de Destruction.

Ces croyances simples ont donné lieu à des expressions dans la vie de tous les jours ; ainsi, on dit d’un Nain très fort qu’il est la réincarnation de Mogar, d’un Nain très sage et expérimenté qu’il est né sous le signe de Briessa, etc.

A ces Dieux principaux s’ajoutent des demi-dieux spécifiques aux nains. Ils représentent des domaines dans lesquels des héros Nains légendaires se sont autrefois particulièrement distingués. Siècles après siècles, les cultes liés à la mémoire de ces héros ont amené à l'émergence d'entités cristallisant la foi des fidèles. Sur le plan métaphysique, on pourrait dire que ce sont les nains eux-mêmes qui ont créé leurs demi-dieux.


l'Abscence du ChoixModifier

Selon le dogme des Cinq, les nains sont le seul peuple à ne pas avoir reçu le Choix, ou souffle de vie de la part de Néra.

(votre participation est demandée pour compléter cet article)



Place traditionnelle de la religionModifier

(votre participation est demandée pour compléter cet article)


Les conséquences du Voile Modifier

Le Voile et les événements dramatiques qui le marquèrent ont profondément changé la vision des nains sur la religion. Aucun d’entre eux ne pourrait nier que Mogar, leur Père Créateur, avait décidé de châtier cruellement ses enfants égarés. Furieux de voir que le peuple des montagnes se détournait de sa vocation première, la guerre, et prenait peu à peu sa place dans le concert des nations via les jeux d’alliance tissés par les derniers rois des nains, Mogar laissa libre court à sa furie.

Durant ce mois de ténèbres, le dieu insuffla la colère et la haine dans le cœur de ses enfants, les amenant à se quereller pour des motifs futiles. Dans le même temps, il lança des hordes de gobelins à l’assaut de la vallée de Nerania, rasant la cité d‘Almia. Et pour parachever son œuvre cataclysmique, le Père des Batailles réveilla le volcan enfoui sous la cité-forteresse de Kirgan, détruisant par la lave et la roche l’une des plus grandes merveilles du monde connu.

Face à cette série de catastrophe qui venaient d’entrainer la ruine du royaume, les nains ne purent rester indifférents, et trois choix majeurs apparurent parmi le petit peuple. Certains appelaient à la repentance, affirmant que l’ancienne classe dirigeante était seule responsable du chaos pour avoir oser renier les préceptes de Mogar. Selon eux, il fallait écouter le message du dieu et briser toutes les alliances avec les autres races, faute de quoi jamais les nains ne pourraient revenir dans les bonnes grâces de leur Père.

D’autres tentèrent de trouver une nouvelle voie dans l’adoration renforcée des demi-dieux nains, porteurs d’une sagesse ancestrale. Puisque Mogar les avait abandonnés, expliquaient-ils, alors il leur fallait se tourner vers d’autres entités qui pourraient mieux les comprendre et aider le royaume à se relever. Et qui le ferait mieux que les anciens héros nains ? D’autres encore rejetèrent brutalement toute forme de religion, sombrant dans un athéisme féroce et refusant de plier le genou devant un autel, quel qu’il soit.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.