FANDOM


Au panthéon Pintien s'ajoutent chez les nains, des demi-dieux. Ils représentent des domaines dans lesquels des héros Nains légendaires se sont autrefois particulièrement distingués. Siècles après siècles, les cultes liés à la mémoire de ces héros ont amené à l'émergence d'entités cristallisant la foi des fidèles. Sur le plan métaphysique, on pourrait dire que ce sont les nains eux-mêmes qui ont créé leurs demi-dieux.


IkthorModifier

demi-dieu des guerriers et des combattants, premier nain à avoir été élevé à ce rang.

Voici plus de quatre millénaires, alors que les peuples de Miradelphia s’entredéchiraient dans l’anarchie la plus totale, la plupart du temps en ne faisant pas de différence entre ennemis et alliés, Ikthor s’imposa au milieu du peuple nain comme le premier à en réussir l’union. Par son charisme et la pureté dont il faisait preuve dans ses mouvements de combat, il impressionna ses congénères et tous le suivirent de victoire en victoire jusqu’à ce que chaque nain des hautes terres réponde à ses ordres. Il prit alors le titre de premier Roi des Nains.

Mais Ikthor n’était pas qu’un guerrier ; il fut aussi un dirigeant d’une grande sagesse, décrétant que tous les nains ne devaient pas chercher à exceller au combat. Pour lui, certains devaient se former continuellement au combat, pendant que d’autres ne feraient que forger les armes, d’autres extrairaient le minerai et d’autres encore fourniraient la nourriture à leurs frères. Le système de castes qui régit encore aujourd’hui la société naine trouve de fait son origine dans les décrets du premier roi.

Rodmin Modifier

demi-dieu des bâtisseurs et des architectes.

Suite à cette hiérarchisation de la société, la civilisation naine se développa mais se heurta à un obstacle : l’éparpillement de la race rendait malaisé la possibilité d’ancrer la notion de royaume dans les esprits. Le roi chargea donc ses sujets de trouver une solution, de créer une sorte de point d’ancrage, un lieu que tous les nains auraient comme repère. Ce fut Rodmin, un des premiers ingénieurs nain, qui eut l’idée de transformer les anciennes galeries du mont Kirgan en une gigantesque cité souterraine

Ces galeries étaient creusées depuis des lustres, mais se retrouvaient quasi-abandonnée car aucun minerai n’y était plus trouvé. Rodmin prit des notes pour situer toutes les galeries déjà existantes sous la montagne, et après trois ans de travail acharné, il acheva les plans précis de la future cité. Il exposa ses réalisations au Roi, qui lui accorda toute sa confiance et ordonna à son peuple de se mettre au travail. Malgré l’acharnement de toute la population et les moyens titanesques mis en œuvre, l’achèvement de la cité-forteresse de Kirgan ne fut atteint qu’un siècle plus tard.


Lirgan Modifier

demi-dieu des mineurs, des sculpteurs et maître de la pierre.


Parallèlement à Rodmin, un autre nain aida grandement son peuple lors de la construction de la cité souterraine. Il se nommait Lirgan, et reste considéré encore aujourd’hui comme le plus grand mineur et sculpteur de tous les temps. Les récits racontent qu’il pouvait faire ce qu’il voulait de la pierre si on lui confiait une pioche, un marteau et un burin, lui donnant des formes aussi fines que si c’était du cristal

Il bâtit notamment dans la cellule royale un gigantesque hall d’honneur, où le roi des nains recevait ses invités de marque. De belles et hautes colonnes y soutiennent une voûte finement sculptée à même la montagne, représentant des scènes de la vie quotidienne des nains lors de leur travail dans les mines ou à la forge. Le fronton de ce véritable palais souterrain est également une de ses œuvres, et tous ces joyaux ont pendant des siècles été jalousement protégés par le peuple nain.


Girdon Modifier

demi-dieu des brasseurs et des taverniers.

Alors que la cité naine commençait à se développer, les nains profitèrent d’une paix bien méritée et purent commencer à développer leur art culinaire. Mais si les vins humains et elfiques étaient bons, mais il manquait aux nains une boisson qui leur serait propre, qui marquerait leur identité en tant que nation. La réponse à ce problème fut apportée par un cultivateur nain dénommé Girdon qui possédait de grands champs d’orge et qui vit une année un orage violent balayer ses cultures, les inondant totalement. Le fouillis était tel qu’on pouvait voir flotter partout des pousses de houblon du champ voisin.

Abattu et démoralisé, Girdon ne revint sur les lieux du drame que plusieurs semaines après. Il constata avec stupeur que si l’eau ne s’était pas évaporée, elle s’était transformée, prenant une coloration brune et laissant s’échapper quelques bulles. Comprenant qu’il se trouvait face à une réaction semblable à celle régissant la fermentation du raisin, Girdon gouta prudemment la mixture, et au-delà du gout de boue peu ragoutant, il put y noter la présence d’un peu d’alcool.

Après des années d’essai, il réussit à trouver l’équilibre entre les différents ingrédients, qui pourrait donner un breuvage au goût agréable. Amenant sa découverte au marché de Kirgan, il la fit gouter aux passants. Le succès fut colossal et la boisson rapidement adoptée par tous. Comme cette boisson prenait du temps à mûrir avant de pouvoir être bue, on appela l’art de la fabriquer “Brassage”, par détournement linguistique de la Déesse de la Force du Temps Briessa, et la boisson elle-même, par simple détournement du verbe “boire”, fut appelée “bière”.



Yaron Modifier

demi-dieu des forgerons, des prêtres et des runistes.

Après cette période de paix, le peuple nain connut, hélas, de grandes querelles, notamment avec les elfes sylvains, de puissants adversaires maniant la magie, art dans lequel les nains se révélaient fort médiocres. Yaron, un maître forgeron particulièrement désespéré par la situation, pria Mogar sans relâche, suppliant le dieu de dicter aux Nains une conduite face à leurs adversaires. Il pria, des jours et des nuits entières, et fut enfin récompensé de sa persévérance au bout de plusieurs interminables mois.

Mogar lui apparut et lui révéla comment il pouvait invoquer les puissances divines à l’aide des runes. Le dieu lui ordonna de graver ces runes sur les armes et les armures qu’il forgerait pour leur donner de grands pouvoirs, ou sur des supports moins pérennes comme la terre ou la cire pour une utilisation immédiate. Les chefs d'œuvres de Yaron, un casque et une hache gravés de runes qu’il remit au roi, ont traversé les âges et sont peu à peu devenus les symboles mêmes de la royauté naine.


Dumrek Modifier

demi-dieu des trésors, des secrets, des fous, des voyageurs et des voleurs

Alors que la paix cédait à nouveau sa place à la guerre en ces temps ancien, naquit à une époque oubliée le nain Dumrek. Fier guerrier de son clan il était le frère du chef de son clan. Ayant toujours vécut dans l’ombre de son ainé, il essaye de noyer son mal être dans la collection de pièce d’or, une activité bénite par tout les nains, mais Dumrek était un avide collectionneur et il attira les foudres de son frère, qui quand le temps fut venu, lui refusa la place de dirigeant, l’octroyant à un neveu plus jeune. Il en devint fou et sa passion devint pour lui une obsession maladive. Il ne résonnait plus que par l’or. Les siens le bannir, l’envoyant sur les routes et il devint le premier des expatriés. Son apparence changea sur la route. Il se drapa d’une cape et parcourut les routes du monde prêchant tel un fou qu’il possédait plus d’or qu’un dragon. Il disparut aux yeux de tous.

On dit par la suite qu’il lui arrivait de réapparaitre parmi les siens, tel un prophète accompagné d’une corneille, prédisant un sombre avenir. Certaines de ses prédictions se révélèrent exacte et sauvèrent des vies. Les nains eurent du mal à assimiler cette aide malsaine mais on l’accepta bientôt autant qu’on redoutait sa venue. Son culte pris naissance chez les nains aux sombres desseins et prit de l’ampleur avec les âges et les temps troubles qui suivirent. Il devint le protecteur de tous les êtres portant un secret en eux et des nains arpentant les routes.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.