FANDOM


Néera est représentée comme une Déesse jeune, véritable bol de vie dans tous les sens du terme et assez insouciante, elle est réputée d'une grande tolérance et aucune distinction de race ne sera faite dans son culte. A savoir cependant que les personnes devenues fondamentalement mauvaises par choix en seront rejetées. Les valeurs appréciées dans le culte sont notamment la tolérance, la neutralité, ainsi que d'autres points comme la jeunesse. Un minimum d'accord avec les valeurs du culte est nécessaire pour y entrer et s'y élever.

Néera prône les concepts du Choix et du Bien. A noter que la notion de Bien est originellement appelée Equilibre, mais simplifiée pour une compréhension claire par les humains. Les préceptes du culte tournent autour du respect et de la défense de ces concepts. Elle est désigné comme Néera chez les humains et les elfes, mais comme Néra chez les nains.

Enseignement Modifier

L'un des points importants de l'enseignement de Néera est que les conséquences d'un acte sont rarement aussi simples que ce que les apparences laissent croire. Intervient la notion de 'globalité' afin de juger des pleines conséquences d'un acte, et le fait que le paraître est parfois à l'opposé de ce que sont réVellement les conséquences. Dans chaque cas le mal causé doit rester minimal, au regard des lois terrestres & spirituelles et des valeurs morales en usage.

D'autres points importants de l'enseignement sont que chaque personne a son rôle à jouer dans la conservation ou la destruction du Bien et de la possibilité de Choix. Ainsi, chaque personne dispose d'elle même et de ses Choix.

Dogme Modifier

Les principes du Dogme régissent certains pans de la vie des membres du culte. Egalement désignés comme les "Neuf", ils sont au cœur de l'enseignement de Néera.

  • I. En la Déesse tu auras foi, et ses conseils avisés tu suivras.
  • II. Dans la mesure de tes capacités, au respect du Bien et du Choix tu veilleras.

Ainsi, les temples par exemple offrent gîte et couvert, de même que tout membre itinérant se doit d'aider ceux qui en besoin (Conseils, soins, etc). De fait, tous peuvent se présenter aux membres du culte -itinérants ou non- pour obtenir de l'aide (notamment soins médicaux dans le cas des prêtres).

  • III. Par les choix et non la condition tu jugeras, et tes bienfaits à tous tu prodigueras.

La discrimination n'est pas acceptée, tolérance et ouverture d'esprit étant maîtres mots. Tous ont droit à leurs chances, et doivent être regardés comme ce qu'ils ont choisi d'être et non ce qu'ils sont sans l'avoir choisi.

  • IV. Conseils et possibilité de Choix, à tous tu t'efforceras d'apporter

Ainsi, tous ceux privés de ce choix doivent être aidés afin de leur permettre de disposer d'eux mêmes et de faire leurs propres choix (Ceci implique bien évidemment que l'esclavage est réprouvé par le culte).

  • V. Les conflits tu aideras à bannir, privilégiant la sage médiation.

Que ce soit à grande ou petite échelles, tous les membres du culte doivent faire leur possible pour régler pacifiquement toute forme de conflit, excessivement destructeurs pour l'Equilibre. Ainsi, tous les membres du culte sont disposés à servir de médiateurs dans les conflits impliquant des personnes des environs, et les villages proches des temples recourent souvent à la sagesse des prêtres pour régler leurs conflits à l'amiable.

  • VI. A toute personne sincèrement désireuse de l'entendre, ton enseignement tu dispenseras.

Sans avoir vocation de professeurs, les membres du cultes se doivent d'instruire toute personne le demandant sincèrement, autant de l'enseignement de Néera que de ce que la personne est capable d'enseigner. L'enseignement des Lettres (lire, écrire, ...) est aisément dispensable car inculqué à chaque novice pendant son apprentissage. Ce point est également valable à propos de l'entrée dans le culte.

  • VII. La vie tu respecteras et protégeras.

Néera est avant tout la Déesse de la Vie, et tous les membres de son culte se doivent de protéger la Vie, autant à grande qu'à petite échelle, notamment sur le long terme.

  • VIII. Les lois terrestres et spirituelles tu respecteras.

Le statut de religieux ne soustrait pas aux interdictions matérielles, encore moins aux interdictions spirituelles.

  • IX. La Magie Divine et l'Energie de la Déesse tu ne gaspilleras point

Toute cause méritante peut voir utilisée les Dons de la Déesse, mais ceux ci ne doivent pas être utilisées pour des raisons triviales ou inutiles.

Hiérarchie Modifier

Un religieux, ou fidèle, du culte de Néera peut être :

  • Un Adepte, une fois son noviciat fini se voit offrir la possibilité de

s'engager sur les voies décrites ci-dessus. L'Adepte le reste généralement jusqu'à ce que ses supérieurs estiment qu'il maîtrise les fondements de l'enseignement de Néera et des Neuf, et son "rite de passage" (cf Contrôle Aérien). Une fois ce cap passé, l'Adepte doit choisir entre deux voies.

  • La première, la voie du Prêtre. Choisie par la majorité, leurs rôles

sont aussi nombreux que leurs capacités... à noter qu'un prêtre peut demander à être mobile aussi bien qu'à rester affilié à un temple, les deux cas sont possibles. Affiliés à un Temple, ils représentent le plus gros de leurs effectifs (le reste étant parfois un Grand-Prêtre et une petite poignée d'Adeptes) et s'occupent généralement de la gestion courante des affaires proches. Les prêtres 'mobiles' quand à eux effectuent sensiblement les mêmes tâches, mais... sans surprise, en voyageant : tour à tour professeurs, guérisseurs ou médiateurs, leurs rôles restent multiples.

  • La seconde, la voie du Moine. Bien que moins empruntée, cette voie a

aussi ses avantages... et la même dualité. Ils sont soit regroupés en petites communautés isolées où la méditation devient leur activité principale, soit itinérants... où leur rôle est parfois ardu à distinguer de celui des prêtres. En effet, les ressemblances sont frappantes, la différence cruciale étant la liberté accrue dont ils disposent : les prêtres sont toujours considérés comme au service direct de la Déesse, tandis que les Moines s'éloignent légèrement de ce service en choisissant par eux même la façon dont ils souhaitent répondre aux enseignements de Néera (Un moine pourra choisir de se " "spécialiser"" et de voyager pour accumuler les connaissances et transmettre celles ci sur son chemin par exemple, privilégiant ainsi une activité. A noter que ceci reste un exemple et non une règle). Viennent ensuite les rôles supérieurs, en quelque sorte la haute hiérarchie du culte...

  • Tout d'abord, les Grand-Prêtres. Ces religieux accèdent à ce statut en

vue de gérer l'activité des Temples de grande envergure, notamment présents dans les grandes villes. Ce passage se fait généralement par désignation par le Grand-Prêtre précédent (si possible), par un Grand-Prêtre de Temple proche (si possible, les Temples possédant un Grand-Prêtre étant rarement proches les uns des autres), ou à la rigueur par un Haut-Prêtre de passage (En cas d'impossibilité totale, l'arrangement se fait à l'amiable entre les prêtres afin d'assurer l'intérim). A noter qu'un Grand-Prêtre dispose tout de même d'une certaine liberté de mouvement, notamment dans les provinces alentours.

  • Enfin, la double charge de Haut-Prêtre et Haute-Prêtresse. Désignés

directement dans le culte, ce sont deux éléments extrêmement mobiles, étant chargés de la gestion 'globale' du culte dans son ensemble. Ils reçoivent en outre des directives régulières de la Gardienne, point qui revient généralement à la gestion du culte.

Pratiques Modifier

Outre celles dictées par le Dogme (médiation, conseils, enseignement, etc...), le culte n'échappe pas aux pratiques dues à la religion elle même. Ainsi, si les prières sont courantes -mais pas obligatoires-, la seule chose demandée est la foi et l'amour à la Déesse. Concernant les prières, elles sont une manifestation concrète de la fidélité à la Déesse, faites sans obligation aucune et la plupart du temps par simple amour de la Déesse. Excepté ceci, rien de particulier n'est demandé en plus du Dogme.

Concernant l'entrée dans le culte, toute personne désirant entrer en tant que Novice est la bienvenue. Cette personne reste novice le temps d'avoir appris et compris la pleine et entière mesure de l'enseignement de Néera, en plus des enseignements annexes (Lettres, etc...). Une fois ceci fait, la personne doit se rendre auprès d'un grand-prêtre (ou autorité supérieure) afin de devenir officiellement adepte. Dans le cas où le novice ne serait pas à proximité d'un Grand-prêtre, le voyage sert également à achever la formation du novice -celui ci étant pourvu d'une recommandation rédigée par celui ou celle ayant formé le novice- (Un Chevalier peut être demandé pour assurer la protection du novice, si un chevalier est disponible et favorablement disposé). Une fois Adepte, la personne poursuit sa formation plus avant, jusqu'à être appelée à l'échelon suivant où elle devra choisir sa voie -Prêtre ou moine- (A préciser que la voie de la prêtrise est beaucoup plus courante).

(Dernier point : toute personne ayant au moins le statut de Prêtre peut officier à un mariage)

Symbolique Modifier

Bien que les symboles varient pour représenter la Déesse-Enfant, un seul symbole est réellement retenu par le culte : une aile, à l'image de celles que ses parents lui auraient donné... du moins dans la légende. Cette aile est souvent représentée sous une forme 'simplifiée', qu'elle soit apposée de façon conventionnelle ou non.

  • Reconnaissance: En tant que symbole du culte, l'Aile est aisément reconnaissable pour

une personne ne sortant pas de plusieurs années d'isolement dans une grotte -Rare sont ceux à ne connaître ni le symbole ni la légende, et à ne pas avoir de léger doutes quand on parle de "l'Aile" au singulier- et est souvent utilisée comme signe distinctif afin de reconnaître et prouver l'identité des religieux importants. A noter également que l'utilisation de ce symbole comme marque de reconnaissance implique que seul quelqu'un ayant une raison de porter cette marque a le droit de la porter à même la peau : Grand-Prêtres, Haut-Prêtres, ou toute personne ayant reçu une tâche particulière nécessitant de pouvoir être identifié de cette manière.

  • Usage: L'usage d'un symbole tel quel celui ci n'a pas été déterminé au hasard : si les membres du culte peuvent aisément se reconnaître entre eux, ceux

n'appartenant pas au culte ont besoin d'un signe distinctif pour pouvoir identifier un messager de la Déesse. Le culte "encourage" "très" "vivement" les mortels à répondre aux sollicitations d'une personne faisant usage de cette marque, et à signaler cet usage au Culte dans les plus brefs délais : il arrive que des religieux aient besoin de mener à bien une tâche précise, et les empêcher de la mener à bien pourrait s'avérer très désagréable pour le gêneur. Ceci dit, nul n'est à l'abri d'une fraude et c'est pourquoi le culte est attentif à tout rapport sur l'usage de cette marque : vous pouvez le croire, l'utiliser alors que vous n'en avez pas le droit vous rapportera bien plus d'ennuis que d'avantages...