FANDOM


Le Conseil des Protecteur ( ou Conseil d'Alëandir ) est la Chalbre qui réunie les Protecteurs de chaque Cité pour prendre les décisions graves et conseiller le Souverain d'Anaëh.


Histoire (2e Cycle)Modifier

Un pouvoir uniqueModifier

Jouissant d’une influence jamais atteinte et encore de notre jour inégalée, le Roi Lyra'Suan centralisait tous les pouvoirs, et l’on dit que pour faire ce qu’il faisait, il devait forcément user de puissances occultes, ne serait-ce que pour se passer du sommeil. Plusieurs faits viennent conforter cette théorie, comme le fait qu’approchant du millénaire de règne, il commença à envisager sa descendance.


La descendance de Lyra'SuanModifier

Au contraire de son père, Lyra’Suan, fils de Tyräl, le chef qui avait unifié les tribues elfiques contre les invasions naines, n’inquiéta jamais son peuple au sujet de sa descendance. Très tôt, il trouva femme à son cœur, et leur union fut étonnement fertile. Lindàl, Gelmir, Aredhel et Tari firent la fierté de leurs parents et de tout un peuple.

Loin de ses préoccupations politiques, sa descendance entreprenait de mener une vie agréable, grandissant et, un beau jour, finissant par se marier. Quoi de plus normal, après tout ? Lindàl, pressenti pour succéder à son père, épousa Lùthien, une fille d’un des derniers Chefs de Tribus récalcitrant au pouvoir Royal. Aredhel eut l’occasion de laisser parler son cœur et épousa Alassë, d’Alëandir. Gelmir, pour sa part, épousa Maeglin du Nord.
Seule l’unique fille du Roi, frêle et fragile mais ô combien belle dans sa faiblesse ne trouva pas homme à son goût.

Les doutes d'un pèreModifier

Elfe sage, Lyra’Suan n’en était pas moins hanté par ses origines. Sa mère, Tinuviel, avait failli plonger sa Forêt dans le chaos, et la confession du vieux mage le tourmentait. Fils d’une demi-déesse maléfique, ne portait-il pas en ses veines la perversion des Dieux hostiles à l’Œuvre de la Mère ? Et ce même sang, honni, ne pervertissait-il pas son fils ? Terrible dilemme pour un père que d’hésiter à faire confiance à son fils. La réponse qu’il apporta surpris tout le monde, et bouleversa l’ordre politique d’Anaëh.


La création du Conseil des ChefsModifier

Afin d’assurer la stabilité d’un Régime qui ne jurait que par son nom et celui de son père, il forma ce qui deviendrait le Conseil des Protecteurs, y plaçant ses Enfants et les Chefs de Tribus - qui n’avaient plus rien à voir avec ceux de l’époque de Tyräl. Commença alors à se dessiner une carte, bien différente de celle que l’on peut connaître aujourd’hui. Les terres attachées aux cités d'alors sont au nombre de 7 et appelées aujourd'hui Terres ancestrales.

La Royauté telle que nous la connaissions venait de naître.



ChargesModifier

( en cours )

Constitution actuelleModifier

( en cours )

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.