FANDOM


Au onzième cycle, le Puy d'Elda reste de loin la plus importante par la taille des villes drows, sinistre montagne plantée au cœur de terres sauvages et où un sort funeste attend les étrangers.

La cité drow est implantée au cœur des Terres Stériles, dans le volcan du Puy d’Elda depuis la fin du 4e Cycle. Deux chemins permettent d’accéder à la cité des ombres, l’un par la Faille, l’autre par les Marais.


Murs de la citéModifier

La Faille s’enfonce profondément dans le volcan jusqu’à s’élargir et là se trouve la première défense de la cité, une épaisse et haute muraille s’étendant sur toute la largeur de la cavité où elle se trouve, une lourde et imposante porte de bronze dont
l’ouverture et la fermeture est assuré par mécanisme actionné par une vingtaine d’esclaves humain donne accès à la cité. Le chemin par les Marais amène à ce même endroit, précédant la porte, mais le chemin est bien plus étroit, souvent utilisé par les chasseurs.


DescriptionModifier

Au-delà, trois galeries larges découlent de ce chemin principal, deux d’entre elles mènent à des cavités où ont été construites des casernes servant en priorité à la défense de l’entrée principale, le dernier mène à la cheminée principale du volcan, cœur de la cité des drows autour de laquelle gravite l’ensemble des cavités contenant les demeures et des bâtiments constituant le Puy d’Elda.
Sur les parois creusés apparaissent trois chemins, deux opposés permettent le passage d’un niveau à un autre dans une pente douce, le troisième décrit tout le tour

de la cheminée au niveau où l’on se trouve, ainsi sur de nombreux étagejusqu’à la chambre magmatique, niveau le plus bas. Des ponts suspendus sont construit à certains niveaux pour plus de facilité de circulation. A ces chemins utiles au mouvement à l'intérieur du Puy, trois tunnels situés au dernier niveau populaire, au dernier niveau noble ainsi que dans la chambre magmatique sont sévèrement gardés, utile à une possible évacuation si d'aventure l'entrée principale venait à être prise, ou bien pour effectuer des sorties discrètes. Ils s'étendent sur plusieurs kilomètres avant d'atteindre la surface.

A chaque niveau se trouve un plus ou moins grand nombre de large galeries aménagées pour rendre possible le passage de charrettes, celles-ci ne sont pas forcément plate et droite dans leur cheminement mais chacune amène à une plus ou moins grande cavité naturelle ou artificielle où sont construites en pierre un ensemble de demeures plus ou moins modeste ou bien d’autres bâtiments plus spécifiques. Ces cavités gravitant à plus ou moins grandes distances du cœur de la cité ne sont pas reliées entre elles, il est donc nécessaire de passer par le cœur de la cité pour passer dans une autre.

Au plus bas du Puy d’Elda, la chambre magmatique garde en son sein le majestueux et superbe palais royal où siège le Roi, à ce niveau se trouve également tout les édifices religieux d’Uriz et de Teiweon ainsi que les demeures des dirigeants et conseillers royaux et une galerie menant à une dernière demeure.


Organisation des niveauxModifier

Organisation de la Cité

La cité des sombres s’organise comme une pyramide inversée, c'est-à-dire que le pouvoir est au plus profond de ses entrailles alors que les rebuts de la société sont aux plus hauts.

  • Un niveau unique construit sans grand soin un étage au dessus de l’entrée sert à loger dans des cavités réduites, aux habitations précaires et sales, la vermine, les demi-drows, et les « déchets » de ce peuple, l’unique chemin menant à des niveaux populaires est gardé afin que cette partie de la population n’encombre pas la cité en elle-même.
  • Les neuf niveaux suivants sont exclusivement consacrés à la couche populaire de la population, de grandes cavités pouvant accueillir près de trois cents individus chacune, des demeures modestes, des conditions de vie acceptable, s’améliorant au fur et à mesure que l’on descend. Ces niveaux forment le noyau dur, contenant la quasi-totalité de la population.
  • Le niveau suivant est utilisé pour différents besoins rassemblés, des cavités menant à des casernes, des centres d’entrainements, des groupements d’artisans, des lieux réservés à la magie, les réserves de nourritures et autres objets utiles gardées soigneusement.
  • Vient ensuite celui qui est consacré uniquement au culte, donnant accès aux différents temples, excepté ceux d’Uriz et de Teiweon. Seule exception dans l’idée d’une hiérarchie dans l’organisation des étages, ce choix a été fait afin que la noblesse ne soit pas dérangée par la circulation incessante vers la plupart des temples de la couche populaire.
  • Les trois niveaux suivants sont consacrés à la noblesse, des familles plus riches et influentes… Il n’y a en moyenne qu’une centaine d’individus par cavité à deux de ces niveaux, et tout juste une cinquantaine d’individus pour le dernier niveau qui est consacré aux plus riches et puissantes familles du Puy d’Elda, possédant une cavité plus petite mais réservée à une seule famille. De belles et vastes demeures, des richesses et un niveau de vie bien plus élevés pour cette petite part.
  • Enfin, tout se termine dans la chambre magmatique où vivent les dirigeants et le Roi. Les superbes temples des deux grandes divinités sombres s’y trouvent également, appuyant ainsi leur suprématie religieuse et se montrant l’égal des dirigeants. De cette chambre ne s’échappe qu’une galerie menant à la demeure d’une ancienne lignée royale.

Le Puy d’Elda est donc construit sur seize niveaux et se constitue d’un peu plus de trois cents cavités.