FANDOM


« La cavalerie humaine est décidément barbare et horrible. Voulant tirer parti de leur vitesse et de leur masse, les imbéciles précipitent régulièrement leurs pauvres bêtes sur nos lances. Nous tentons de viser au maximum les cavaliers plutôt que les chevaux. Ah ! La cavalerie elfique a décidément quelque chose de beaucoup plus noble. »


Aëgwirhim, lieutenant des lanciers elfes - témoignages de la seconde invasion humaine  

Place de l'animalModifier

529331 562989083722537 1512157176 n

Front de Cavalerie

Le domptage des chevaux voire d'autres créatures pour servir de montures et écourter la durée des voyages est employé depuis très longtemps chez les elfes. Ils y ont d'ailleurs gagné une solide réputation tant leur dressage est aussi efficace que respectueux des bêtes. Mais l'utilisation de montures à des fins guerrières a en revanche pris un certain temps à être accepté, c'est d'ailleurs une des rares choses que les elfes finirent par copier sur les humains afin de s'adapter.

Les Sylvains considèrent que les créatures libres d'Anaëh n'ont pas à subir les tourments des conflits des races pensantes, malgré cela la nécessité de diversifier leurs troupes s'est vite imposée, amenant à la création de la cavalerie.



Tactique généraleModifier

Bien que le concept ait été inspiré par les humains, la cavalerie de l'armée Sylvaine reste résolument elfique : ici pas de charge désespérée sur un mur de lance ni d'utilisation massive et désordonnée d'une cavalerie lourde et imposante pour faire pression sur l'ennemi, ici l'on travaille tout en finesse et en subtilité, efficacité et rapidité sont des qualités essentielles pour les cavaliers, les frappes éclair sur des points stratégiques sont l'utilité principale de ce corps d'armée.

La force de la cavalerie réside dans sa mobilité. Elle doit toujours se trouver là où il faut et surtout là où l'ennemi ne l'attend pas, son but étant de semer la confusion pour briser l'organisation des troupes adverses. Ainsi les cavaliers chercheront constamment à frapper les points faibles de l'adversaire : des groupes isolés ou en fuite, le flanc mal défendu d'une formation, ou encore des troupes stratégiques en train de s'assembler sur lesquelles l'adversaire comptait.

On trouve deux catégories différentes de cavaliers, les guerriers montés, combattant au choix à la lance ou à l'épée, et les archers montés, utilisant leur arc mais pouvant passer à l'épée en dernier recours.


UniformeModifier

Les cavaliers sont vêtus d'une cotte de maille surmontée d'une tunique de cuir portant les emblèmes des elfes. Des protections en métal argenté viennent ensuite se rajouter, au cheval comme à son maître, selon la catégorie du cavalier. De base, les cavaliers en portent aux bras et aux tibias, et leurs montures aux pattes et au poitrail.

Autrefois les elfes montaient à cru, aujourd'hui la tradition se perd au profit du confort des selles, l'usage du mors reste toutefois très peu apprécié des elfes.

Fpl30010

Banière de la Cavalerie de l'Armée du Sud



Guerriers montésModifier

Ces cavaliers utilisent une lance moyenne ou une épée à lame moyennement longue et à courte poignée (semblable à celle des épéistes à bouclier). Agissant au contact de l'ennemi, leurs protections se sont vues renforcées : leur bras de défense est couvert de plates se terminant par un bouclier semblable à celui des épéistes mais moins imposant, leur bras d'attaque s'est vu greffé une longue épaulière mais reste assez léger pour ne pas entraver les mouvements.

Leurs montures disposent également d'une protection au poitrail plus importante, et de pièces d'armure supplémentaires sur la croupe et le cou, le tout restant extrêmement léger par rapport à ce qui peut se faire chez les humains.


Archers montésModifier

Harassant l'ennemi tout en restant constamment à distance, les archers montés sont une unité d'appui d'une aide incontestable pour le reste de la cavalerie, ajoutant leur grain de sel dans la confusion que les attaques de cavalerie sont censées apportées.

Ils utilisent des arcs courts pour leur maniabilité, et emportent en plus une épée comme dernier recours. Leur armure et celle de leurs montures se limite au strict minimum, misant tout sur la vitesse et l'agilité. Ce sont donc des unités plus fragiles qui veilleront à toujours rester à distance de l'ennemi.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.