FANDOM


"Ëala", est un mot elfique que l'on pourrait traduire par "esprit" en langage des Hommes. Si Anaëh est la première fille de Kÿria, les ëalas sont assurément les êtres les plus proches d'elle. Aspects de la nature dans toute sa diversité et protecteurs d'Anaëh, ils tiennent plus de demi-divinités que de simples esprits. Certains sont plus destructeurs que les plus dangereuses des créatures de la forêt. D'autres des protecteurs farouches ou des guides spirituels.Savoir


Savoir académiqueModifier

On sait très peu de choses sur ces êtres mystiques tous très différents les uns des autres. Certains revêtent des formes uniquement constituées d'éléments naturels épars, d'autre ont un corps plus simple ou même une apparence bipède.

Il existe sans doute une infinité de ces esprits, attachés à des lieux importants, des rivières, des créatures particulièrement anciennes ou des aspects très restreints des Ëalas majeurs. Certaines Noss comptent des dizaines de ces esprits plus faibles dans leurs légendes et leurs traditions. Nul ne sait combien ils sont en réalité, ni même si leur nombre est fixe.


Les Septs Voix d'AnaëhModifier

Les elfes citadins ont retenu sept d'entre eux, les sept plus puissants, et de loin. Ils représentent les aspects les plus fondamentaux de la nature, immuables et immortels. Tous les elfes connaissent au moins des légendes à leur sujet et leurs actions sont une partie intégrante de l'histoire d'Anaëh.

La seule chose qui est sûre, c'est que, s'ils ne se montrent presque jamais et que s'il existe une infinité d'Ëalas, nul ne rivalise, même de loin, avec la puissance incommensurable des Sept Ëalas principaux. Ils sont même peu à avoir assez de force pour influer directement sur le monde à la demande du Peuple. Pourtant, même les plus infimes d'entre eux sont bien plus proches de Kÿria que le peuple immortel ne le sera jamais.


Origines (non validé par Sapientia)Modifier

Il n'existe aucune certitude concernant les origines des Ëalas. On peut évidemment trouver des dizaines de légendes et de preuves qui différeront d'une Noss à l'autre, d'une région à l'autre voir d'un individu à l'autre, mais certains courants sont bien plus répendus que d'autres.

Héros elfesModifier

Après avoir fait aux elfes le don d'immortalité, Tari voyait les Souffles des membres de ce peuple la rejoindre malgré tout. Nombre d'entre eux trouvaient le repos, mais certains étaient si prochent de leur Mère qu'ils l'appelaient jusque dans la Mort. Par amour pour sa soeur, qui s'inquiétait souvent du devenir de ses enfants, et touchée par la ferveur de ces héros qui avaient donné leur vie pour leur peuple et la protection des oeuvres de Kÿria, la Mort aurait voulu les renvoyer auprès des leurs.

Mais ce que la Mort a fauché ne peut revenir par le même chemin. Elle offrit donc les Souffles des plus vaillants et plus fervants représentants du peuple à sa soeur Aînée, celle au nom de qui ils avaient vécus et avaient donné leur vie. La Mère aurait alors eu l'idée de confier les Souffles ainsi offert à sa Première fille, pensant leur offrir un repos bien mérité entouré de tout ce qu'ils avaient contribué à faire prospérer.

Mais au lieu de rester plonger dans un repos sans fin, les Souffles se mêlèrent à la magie d'Anaëh pour renaitre sous une nouvelle forme: celle des Ëalas.

Ainsi, chaque esprit d'Anaëh serait crée à partir d'un Souffle d'une valeur assez grande pour trouver grace au yeux de Tari.

Bien que ce mythe n'existe presque que dans les Cités et ne dispose d'aucune preuve irréfutable, il est encré dans tant de régions différentes que beaucoup d'elfes le concidèrent comme une réalité tangible.

arbre maître et Seigneur des bêtesModifier

Chaque Ëala aurait été jadis un animal ou un végétal particulièrement âgé et puissant, que ce soit par sa sagesse, sa force, sa ruse ou quoi que ce soit d'autre. Cette légende raconte également que les Ëalas seraient liés à un végétal ou à une dépouille animal et qu'il suffirait de d"truire cette attache pour détruire l'Ëala. Pourtant, de tous ceux qui ont tenté cette expérience, aucun ne put raconter ses exploits.

aînés de la MèreModifier

Les Ëalas seraient totalement immortels et intemporels. Chacun existerait pour une raison très précise depuisle début des temps. Ils seraient les premiers enfants, les premiers camarades et les premiers Gardiens de Kÿria, ceux avec qui elle a tenué tête à Calimenthar pendant un Cycle.


7 Ëalas MajeursModifier

L'article sur ce sujet n'est pas encore écrit.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.